Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 17:15

Comme à son habitude, Mariette Lydis note de sa grande écriture , en Français, ses impressions de lecture, sans retenir ses sentiments, avec un retour de jugement sur elle-même, sorte d'autocritique.

Ce papier de décembre 1953 (ou 1955?) nous informe un peu plus sur ses expériences et ses envies, ses motivations.

 

Je suis en train de lire les souvenirs de Käthe Kollwitz. Je l'ai connu[e], il y a beaucoup d'années à Berlin, je l'ai vue une seule fois et je l'ai vénérée et aimée dès que je l'ai aperçue. Même frêle, avec une noble figure de paysanne et une qualité intérieure qui se répendait, qui faisait un halo autour d'elle. [De] Tout ce qu'elle touche que ce soit ses souvenirs, ses gravures, sa sculpture, émane la même humilité, vérité, cet être absolu dans toute sa gloire que j'ai cherché toute ma vie. Si je l'avais approchée ma vie en aurait été enrichie. Mais peut-être à ce temps-là, étais-je trop élégante - j'aimais trop les êtres soignés, très bien habillés et que je n'aurais pas su apprécier suffisamment cette petite femme si simple comme une bonne ouvrière consciencieuse. 

Souvenir d'une rencontre

Artiste allemande de la génération 20 ans plus jeune que Mariette Lydis, Käthe Kollnitz a très jeune commencé par la gravure. Sa biographie diffusée en 1948, après son décès en 1945, par son fils ainé Hans à partir de ses propres écrits et ses lettres, pourrait être l'objet de la lecture citée ici comme mémoires.

 Il est possible, surtout si la date de 1953 est retenue, que ce livre ait été procuré à Mariette par sa relation récente avec Dore Hoyer, une première fois en tournée à La Plata et à Buenos Aires en 1952.  Une dance avait été créée en 1946 par Dora sur le thème Dances for Käthe Kollwitz.

Le portrait de Dore Hoyer figure en premier dans la liste des œuvres exposées en novembre 1960 à la Galeria Argentina.

 

Pour en savoir plus sur Käthe Kollwitz, il faut se reporter au site anglais ou allemand de Wikipédia, la version française, bien que Kollwitz soit venue en France étudier la sculpture a été très peu développée. La division de l'Allemagne après la guerre n'a pas simplifié la diffusion de son oeuvre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamer - dans Mariette Lydis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dreamer
  • Le blog de Dreamer
  • : Mes recherches, mes collections, mes rencontres, et surtout la démarche à partir d'un rève: vivre des passions sans limite. Les pages comme les articles seront modifiées en fonction des nouvelles trouvailles. Les documents présentés et les textes, sont ma propriété et tout usage ou publication doit obtenir mon autorisation, à demander par contact. Copyright "WorldOfDream"
  • Contact

Profil

  • Dreamer
  • Collectionneur qui mène son enquête. Avec plein de surprises, de découvertes et de rencontres qui parfument l'existence.
  • Collectionneur qui mène son enquête. Avec plein de surprises, de découvertes et de rencontres qui parfument l'existence.

Recherche

Catégories