Mes recherches, mes collections, mes rencontres, surtout la démarche à partir d'un rêve: vivre des passions sans limite.
Les pages comme les articles seront modifiées en fonction des nouvelles trouvailles. Les documents présentés et les textes, sont ma propriété et tout usage ou publication doit obtenir mon autorisation, à demander par contact. Copyright "WorldOfDream" ou "Malydis" ......
Seuls les nom et adresse sur les commentaires et abonnés news sont conservés. Aucun usage différent n'est fait de ces données. 

Policies & Copyright
About Copyright:

The content of posts on this blog are the intellectual property of www.malydis.eu
You may not reprint any posts, in full or in substance, without the written permission of dreamer@malydis.eu. If you cite information or quote from this blog, please say it came from www.malydis.eu; a link to the original blog would be considerate, and helpful to your readers.
I am happy to share information, but please do not post my images without written permission. I try to respect the copyright of others, and, if you think I have violated your copyright, please contact me immediately and I will remove the image. "Contact":  dreamer@malydis.eu      If an image is labeled “Malydis”, I have taken that photograph.

Comment policy: Corrections and additions are welcome; please be courteous. This is a community of people with shared interests. I may edit a comment for spelling, punctuation,  or length, but I will try to be faithful to your intent.

MALYDIS

Mes recherches, mes collections, mes rencontres, surtout la démarche à partir d'un rêve: vivre des passions sans limite. Les pages comme les articles seront modifiées en fonction des nouvelles trouvailles. Les documents présentés et les textes, sont ma propriété et tout usage ou publication doit obtenir mon autorisation, à demander par contact. Copyright "WorldOfDream" ou "Malydis" ...... Seuls les nom et adresse sur les commentaires et abonnés news sont conservés. Aucun usage différent n'est fait de ces données. Policies & Copyright About Copyright: The content of posts on this blog are the intellectual property of www.malydis.eu You may not reprint any posts, in full or in substance, without the written permission of dreamer@malydis.eu. If you cite information or quote from this blog, please say it came from www.malydis.eu; a link to the original blog would be considerate, and helpful to your readers. I am happy to share information, but please do not post my images without written permission. I try to respect the copyright of others, and, if you think I have violated your copyright, please contact me immediately and I will remove the image. "Contact": dreamer@malydis.eu If an image is labeled “Malydis”, I have taken that photograph. Comment policy: Corrections and additions are welcome; please be courteous. This is a community of people with shared interests. I may edit a comment for spelling, punctuation, or length, but I will try to be faithful to your intent.

Le vent d'Amazon

com

Si vous êtes client d'Amazon vous êtes habitués à la réception de messages très fréquents. Donc rapidement vous ne faites plus attention à leur contenu, vous avez recherché un titre de livre dans un site de commentaires, cliqué sur le détail d'un article d'un magazine en ligne, Amazon vous proposera 2 ou 3 fois par jour, une nouvelle offre pour l'achat de ce livre ou d'un autre sur le même sujet, ou comportant un même mot dans un titre, peut-être d'autres titres du même auteur, même d'autres auteurs qui écrivent dans le même genre. Vous êtes "traqué", "tenté", "harcelé"  sinon "agressé". A tel point que vous finissez par créer une règle de lecture pour orienter les messages d'Amazon dans la corbeille.

Vous avez eu tort.
Amazon fait aussi varier ses conditions générales.

Ainsi, en 2017 j'avais fait l'achat d'une compilation d'un artiste qui accompagnait mes divagations de pensée dans ma jeunesse. Un peu de nostalgie m'entraînait à installer ce fond musical. Comme mon portable est dépourvu de lecteur, la réception des CD était appréciablement complétée par cette précision: de chargement des albums en mp3 dans un stockage dans le Cloud d'Amazon une fonction "Autorip"

 

En entrant sur mon compte Amazon, un simple bouton me permettait d'écouter un des morceaux, agréable, pratique. Puis un peu oublié.
Aujourd'hui un an après cet achat, je voulais mettre mon fond musical, mais rien ne s'affichait, j'ai cherché le pourquoi dans les paramètres du compte.

L'information "service en cours de dépréciation", avait quelque chose d'inquiétant. En suivant "En savoir plus" ça se confirme.

Comme je me réveille en novembre 2018, que je suis noyé sous les messages promotionnels d'Amazon, je n'ai pas réagi à temps (si un avertissement sur les conditions générales a été suffisamment clair sur ce sujet, car souvent ce sont des flots de règles cachant les plus importantes). Après vinrent les conditions à accepter suite à la RGPD, pour continuer à utiliser le site, même dernièrement comme ci-dessous la mise à jour du 7 novembre: (ici juste le début).

Cette expérience, sur la durée du stockage dans le "nuage" me laisse dubitatif sur la solidité du monde numérique. Quid des éditions sans papier type Kindle, quid des déclarations et des engagements dont seules les preuves "immatérielles et éphémères" sont à la seule disposition du distributeur de services qui fait souffler le vent qu'il souhaite sur son nuage. Puisque désormais c'est un contrat de 10€ par mois qui est proposé pour une écoute illimitée.

Toutefois, en revenant sur l'application musique, je finis par retrouver les titres des CD achetés. Je fais la relecture de cette notice sous fond musical, un délai est-il donné? ou une mauvaise traduction, une erreur d'interprétation?

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tilly 26/11/2018 15:31

et quid encore cher Dreamer de nos petits blogs fragiles... ?
dire que c'est un peu moi qui vous ai entraîné dans l'aventure
bon jusqu'ici tout va bien comme disait le type qui tombait du haut de l'Empire State en passant devant les fenêtres du 50è étage
et on en aura profité un... certain temps
bon courage et merci de l'alerte cher Gérard

dreamer 26/11/2018 18:02

Merci à ma fidèle lectrice.Il y a moyen de "décharger" chez soi (ou sur un espace cloud) son site au cas où. Le pire c'est la disparition de la structure d'hébergement. Quant à l'auteur ... la fréquentation du site rembourse largement le maintien en ligne. Parfois c'est aussi à ce moment que des pirates détournent les liens sur des pubs - je suis tombé sur un tel site et ne pouvais rien faire sans "visiter" une demande de renseignements, dont l'agence devait facturer la fréquentation.