Mes recherches, mes collections, mes rencontres, surtout la démarche à partir d'un rêve: vivre des passions sans limite.
Les pages comme les articles seront modifiées en fonction des nouvelles trouvailles. Les documents présentés et les textes, sont ma propriété et tout usage ou publication doit obtenir mon autorisation, à demander par contact. Copyright "WorldOfDream" ou "Malydis" ......
Seuls les nom et adresse sur les commentaires et abonnés news sont conservés. Aucun usage différent n'est fait de ces données. 

Policies & Copyright
About Copyright:

The content of posts on this blog are the intellectual property of www.malydis.eu
You may not reprint any posts, in full or in substance, without the written permission of dreamer@malydis.eu. If you cite information or quote from this blog, please say it came from www.malydis.eu; a link to the original blog would be considerate, and helpful to your readers.
I am happy to share information, but please do not post my images without written permission. I try to respect the copyright of others, and, if you think I have violated your copyright, please contact me immediately and I will remove the image. "Contact":  dreamer@malydis.eu      If an image is labeled “Malydis”, I have taken that photograph.

Comment policy: Corrections and additions are welcome; please be courteous. This is a community of people with shared interests. I may edit a comment for spelling, punctuation,  or length, but I will try to be faithful to your intent.

MALYDIS

Mes recherches, mes collections, mes rencontres, surtout la démarche à partir d'un rêve: vivre des passions sans limite. Les pages comme les articles seront modifiées en fonction des nouvelles trouvailles. Les documents présentés et les textes, sont ma propriété et tout usage ou publication doit obtenir mon autorisation, à demander par contact. Copyright "WorldOfDream" ou "Malydis" ...... Seuls les nom et adresse sur les commentaires et abonnés news sont conservés. Aucun usage différent n'est fait de ces données. Policies & Copyright About Copyright: The content of posts on this blog are the intellectual property of www.malydis.eu You may not reprint any posts, in full or in substance, without the written permission of dreamer@malydis.eu. If you cite information or quote from this blog, please say it came from www.malydis.eu; a link to the original blog would be considerate, and helpful to your readers. I am happy to share information, but please do not post my images without written permission. I try to respect the copyright of others, and, if you think I have violated your copyright, please contact me immediately and I will remove the image. "Contact": dreamer@malydis.eu If an image is labeled “Malydis”, I have taken that photograph. Comment policy: Corrections and additions are welcome; please be courteous. This is a community of people with shared interests. I may edit a comment for spelling, punctuation, or length, but I will try to be faithful to your intent.

Colette

com

plb34-couv-w.jpg

Un album n'est pas nécessaire, une description de ce programme se trouve magnifiquement présenté sur le site de librairie Julien Mannoni.

Le classique: l'illustration par un artiste d'une œuvre littéraire, Mariette Lydis a connu, fréquenté estimé Colette. 
  

plb34_1-w.jpg                

Gigi ne pouvait être illustrée sans un travail en commun (Guillot 1948).

plb34_4-w.jpg plb34_2-w.jpg

Les 4 volumes de "Claudine", édité aux éditions de Cluny en 1939 sont issus d'une lecture "en connaisseuse" de l’œuvre de Colette.

Je lis un magnifique livre de Gérard Bonal, basé sur une collection exceptionnelle. Voyez le site Colette construit par la Société des Amis de Colette, la publication annuelle des cahiers Colette est une magnifique source de précisions sur la vie et l’œuvre. C'est un moyen de compléter, poursuivre les ouvrages d'étude ou d'édition, un moyen aussi de mettre en commun les informations existantes dans des collections parfois éparpillées. Un modèle du genre, le musée de Saint Sauveur, peut-être un jour la maison natale doivent beaucoup à la motivation du groupe d'acteurs des amis.

-----------------

C'est à l'occasion du Bal des petits lits blancs (*1) de 1934, que Colette prononça ce témoignage "sur 4 dessins de Mariette  Lydis"   :  

    plb34_3-w.jpg

     Ne vous fiez pas à Mariette Lydis! Les enfants ne sont pas tous comme ceux qu'elle dessine ici. Ils n'ont pas ces cheveux en anneaux, qui séduisent et retiennent la lumière, ni cette lèvre plissée comme un pétale et rose d'avoir teté. Tous ne dorment pas, les cils couchés sur la joue, d'un si paisible sommeil et leur lit n'est pas toujours ce duvet bombé comme un nuage, blanc comme lui...

     Tournez les pages, et que votre méfiance grandisse: la petite fille couronnée, étonnée, plus jolie qu'une femme, c'est un portrait? Non. C'est un songe heureux de Mariette Lydis, de même que la jeune fille, coiffée de perles pour son premier bal. Ce sont des figures nées d'une inspiration de femme, qui frémit au son de trois paroles argentines: Petits Lits Blancs. Quatre images, quatre âges d'un bonheur puéril...

- Comment sont elles nées? demandai-je à Mariette Lydis.
     Je ne sais pas répondit-elle. Elles me sont sont venues d'un blanc primordial, un blanc de limbes... Ce sont les enfants des Petits Lits Blancs.

     Une artiste comme celle que j'ai nommée anticipe toujours. Imagination? Non. Sens du futur. Elle les a peints tels qu'ils seront, les Hôtes des Petits Lits Blancs. Elle a dessiné des modèles. Puis elle a dit à Léon Bailby: "A vous, maintenant. Dressez les lits, nappez-les de blanc, allez chercher les enfants..." Il a répondu: "Ça me connaît." Peut-être a-t-il employé des mots plus rares, mais je préfère lui préter le langage du bon ouvrier.

     Il a derrière lui, depuis quinze années, depuis la fondation des Petits Lits Blancs, un contingent terrible d'enfants qui le pousse en avant, à l'assaut de la charité nonchalante. Dieu merci, le coeur nous bondit encore, à l'appel de l'enfant. Chaque année, le jour du grand bal, tout Paris est debout, prêt à servir. Tristan Bernard dansera, s'il le faut. Albert Lambert tirera les cartes. Sorel et Moreno seront écuyères de panneau, la Princesse de Polignac, la Comtesse de Chevigné liront l'avenir dans le marc de café et les épingles renversées, Mistinguett dira la Nuit de Mai; - Voulez-vous que je chante le grand air de la Tosca?

     Ce soir nous savons pourquoi nous sommes venus en foule. A l'heure la plus blanche, au meilleur moment d'une fête où règnent l'argent, la neige, la perle et la dentelle, nous verrons tous, nous appellerons tous, pour le condamner à jamais, notre plus sombre souvenir d'une détresse enfantine. Pour moi, je reverrai, dans un taudis villageois, une jeune femme dénuée de tout, qu'on secourut comme elle allait mourir et qu'on délivra de son nouveau-né. Elle n'avait ni langes ni draps, ni rien qui fut blanc, et l'on roula l'enfant dans un vieux gilet d'homme, noir.                       COLETTE.     

 

    Mariette et Colette ont aussi contibué à l'édition de 1935.

*1/  Le Bal des Petits lits blancs, était une manifestation caritative annuelle de financement de l'oeuvre Petits_Lits_blancs-bailby.jpgorganisée par le directeur du journal "Le Jour", Léon Bailby (1857-1954). Le tout-Paris était sollicité pour des participations généreuses, un spectacle d'acteurs bénévoles, une tombola luxueusement dotée par les sponsors et la contribution d'écrivains, peintres et  imprimeurs pour la réalisation du programme distribué aux généreux spectateurs. L'institution des petits lits blancs, a été créée en 1917 par Madame Henri Lavedan pour lutter contre la tuberculose.

 

Le Bal de 1934 fut annoncé à l'Opéra le 6 février.

 

 Présentation dans le figaro. Et reportage ici.

Paris est à feu et à sang dans la journée du 6 Février 1934. L'ouvre de charité prévue à l'Opéra fut repoussée, en fait au mois de mars le 20.

Prendre connaissance de ce report le 4 février en pleine crise de manifestation des Gilets Jaunes, sorte de conséquence de l'affaire Benalla, que certains assimilent à la journée d’insurrection de l’extrême droite suite de corruption Stavisky, est particulièrement troublant.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dreamer 05/02/2019 12:14

J'ai passé une journée excellente hier avec un homme bien sensible au sort d'une amie de Colette qui est venu me présenter ses recherches (patientes) et des observations de grand intérêt. Je me dois d'apporter à cet article sans plus tarder la précision sur la réalité de la manifestation du 6 février. J'ai donc complété l'article ci dessus. Merci à mon visiteur et j'attends son travail prochain (j'espère que son article pourra venir sur ce blog).

Dreamer 18/11/2019 11:52

On attendra avec impatience la sortie du numéro 40 de la revue des Amis de Colette, pour prendre connaissance de cette étude. Adhésions annuelle pour 35€

tilly 29/11/2010 16:33


merci gérard pour ces beautés (textes et dessins) !


worlddream 29/11/2010 18:02



Et merci Tilly, pour vos commentaires, qui comme vous le dites nous apportent un certain plaisir. Un colloque Montherlant à eu lieu à la Sorbonne du 25 au 27, j'y ai partagé mes secrets sur
Mariette. a bientôt.