Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 17:01

Dans le texte de présentation de sa monographie de 1945, Mariette  raconte [*1] son départ de l'Angleterre où elle a tout laissé, elle part seule: elle est accompagnée à Southampton par son amie Erica Marx:

 

"Je suis partie. Avant d'arriver au port de Southampton, en voiture, la petite main, éternelle, sûre et forte, tenait encore la mienne, pendant une première alerte.

Une heure plus tard dans l'agence du Royal Mail, seconde alerte. Cette fois, je descends dans un abri. Je ne savais pas si l'on resterait enfermé une heure ou une journée. Est-ce que le bateau allait partir entre-temps, sans moi?

Le "all clear" fut annoncé trois quart d'heure plus tard.

Le moment était venu de quitter l'Europe.

Je fus arrachée à tout ce que j'aimais, avant de m'en apercevoir, en une seconde. Combien de fois dans la vie s'est-on placé sur un de ces tapis roulant du destin, tandis que les autres, des étrangers, autour de vous, vous forcent, vous poussent, vous bousculent vers une nouvelle destinée.

Une attente interminable, des heures effrayantes, presque une journée entière passée, avant de s'embarquer, dans le port de Southampton, déjà très dévasté par les bombardements.

Enfin, le bateau se met en mouvement. C'était le "Highland Princess", brave petit bateau, camouflé, qui transportait 250 passagers, dont 50 enfants qui voyageaient sans leurs parents.

Il était défendu d'avoir des chiens dans les cabines; ils avaient leur place dehors, dans des chenils qui se trouvaient au-dessus de la troisième classe. Là, habitait Jaquetti et plusieurs autres voyageurs canins. Jaquetti avait très vite découvert une façon d'améliorer sa situation. Dès que le soleil se levait, elle sortait de sa niche et se mettait à gémir, à hurler. Elle poussait de longues plaintes; je la trouvais, la tête dressée vers un ciel souvent nuageux, entourée des autres chiens, étonnés et admiratifs. Ces clameurs avaient comme conséquence immédiate de me précipiter hors de ma couchette afin qu'elle ne réveillât pas les voyageurs de troisième. Je l'emmenais dans ma cabine, malgré le règlement. Comme ceci se passait au lever du soleil, je ne rencontrais personne et tout rentrait dans l'ordre. Mais, souvent, j'étais obligée de foncer, la tête en avant, par une tempête furieuse et déchaînée. Je craignais qu'elle n'emportât cette petite plume grise, mon compagnon de voyage."  ...

 

En février 1940  avec une peinture de son caniche, Mariette écrivait cette petite carte:

 

jacquetti.JPG"22 february 1940

 

My dear father,

 

I am writing you a letter, because I liked your poem so much, and also because I love to get letters myself. I make bitti bitti for them and when my mammie gives one to me I dont tear it but just take it into my basket. I am getting premier every day although my fur is a bit long just now and I hear mammie and Erica talking about taking me to the hairdresser in Cheltenham. I am very gay and obedient and am looking forward to meeting you very much - and also Baba - I should like to run with her - here the dogs are all old and I should love to race with Baba in the Bois de Boulogne. I send you my best and fondest love

 

Jaquette

  jacquetti-detail-w.JPG

*1/ "Coupe à travers moi-même" page 18 Mariette Lydis Viau1945. Avec en tête une citation de François Mauriac: "Saurais-je mieux définir aujourd'hui, ce que j'appelle beauté? saurais-je dire à quel signe je la reconnais, qu'il s'agisse d'un visage de chair, d'un horizon, d'un ciel, d'une couleur, d'une parole, d'un chant? A ce tressaillement charnel et qui, pourtant, intéresse l'âme, à cette joie désespérée, à cette contemplation sans issue et que ne récompense aucune étreinte..." 

 

Coupe-A-Travers-Moi-Meme-1.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by worlddream - dans Mariette Lydis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dreamer
  • Le blog de Dreamer
  • : Mes recherches, mes collections, mes rencontres, et surtout la démarche à partir d'un rève: vivre des passions sans limite. Les pages comme les articles seront modifiées en fonction des nouvelles trouvailles. Les documents présentés et les textes, sont ma propriété et tout usage ou publication doit obtenir mon autorisation, à demander par contact. Copyright "WorldOfDream"
  • Contact

Profil

  • Dreamer
  • Collectionneur qui mène son enquête. Avec plein de surprises, de découvertes et de rencontres qui parfument l'existence.
  • Collectionneur qui mène son enquête. Avec plein de surprises, de découvertes et de rencontres qui parfument l'existence.

Recherche

Catégories