Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 13:15
Publier une correspondance, c'est diffuser la pensée immédiate dans un contexte précis, écrite par leurs auteurs et à l'intention de leur seul correspondant.

Pour un écrivain, les lettres ne sont pas "travaillées", relues comme le sont ses textes destinés à l'oeuvre.
C'est ce qui a justifié le refus, de son vivant, quand on le lui a soumis que Montherlant a opposé à ses amies.
Lui qui dans ses lettres des Jeunes filles ne s'est pas géné, l'a refusé même à ses victimes.
Plus, ses ayants droits y veillent ou ont fait pression sur les éditeurs afin que ca ne se fasse pas depuis sa mort.

Cela ne prète t'il pas à une déformation, puisque seuls quelques biographes ont pu dépasser cet interdit en n'ayant pas forcément toutes les informations.

Pour preuve cette lettre à Jeanne Sandelion, de René Minguet, directeur des Nouvelles littéraires [*1] le 19 Janvier 1973.

Madame Jeanne SANDELION
...  06000 NICE

Madame,
Monsieur CHABANEIX a tout à fait raison. Renseignements pris, nous ne pouvons pas publier les lettres de Montherlant à cause des risques encourus.
En conséquence, et à regret, je vous fais retour du document que vous avez bien voulu nous transmettre.
Daignez accepter, Madame, l'expression de mes sentiments distingués.

René MINGUET

*1/

Les nouvelles littéraires, bimestriel fondé en 1922 par Maurice Martin du Gard (également directeur de l’Art Vivant de 1925 à 1930), André Gillon, directeur général adjoint de la Librairie Larousse, Charles Peignot et Jacques Guenne,  sous l’intitulé « Nouvelles littéraires, artistiques et scientifiques » suite à des difficultés financières appartenaient à Larousse en 1936 qui l’a revendue à [René] Minguet en 1971, puis furent  rachetées en 1975 par Philippe Tesson pour arréter de paraitre finalement en 1983. (info P40 dans Gavroche , Bruno Demonsais, Des poings et des roses, édition sept 2006) 
voir aussi blog de Leo Scheer sur Gabriel Matzneff :

 

L'article se termine joliment. Quand Philippe Tesson lui notifie sa décision, Gabriel Matzneff raconte qu'il a une pensée fugitive pour Athos, quand il est arrêté sur l'ordre d'Anne d'Autriche, dans "Vingt ans après", précisément : "Cardinal, dit-elle, faites arrêter cet insolent gentilhomme avant qu'il soit sorti de la cour."

le dernier "Carnets de GM" des "Nouvelles Littéraires" daté d'octobre 1975, où il faisait ses adieux, rendant hommages à René Minguet pour trois ans de coopération, où le nouveau directeur, Phillippe Tesson, avait décidé de mettre immédiatement fin à la publication des carnets.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by worlddream - dans Montherlant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dreamer
  • Le blog de Dreamer
  • : Mes recherches, mes collections, mes rencontres, et surtout la démarche à partir d'un rève: vivre des passions sans limite. Les pages comme les articles seront modifiées en fonction des nouvelles trouvailles. Les documents présentés et les textes, sont ma propriété et tout usage ou publication doit obtenir mon autorisation, à demander par contact. Copyright "WorldOfDream"
  • Contact

Profil

  • Dreamer
  • Collectionneur qui mène son enquête. Avec plein de surprises, de découvertes et de rencontres qui parfument l'existence.
  • Collectionneur qui mène son enquête. Avec plein de surprises, de découvertes et de rencontres qui parfument l'existence.

Recherche

Catégories