Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Pierre de Coubertin souhaitait les premiers jeux à Paris pour accompagner l'Exposition Universelle de 1900. En fait les premiers jeux de l'ère moderne sont organisés à Athènes en 1896.
Après 1900, Paris voit de nouveau les jeux en 1924 du 4 mai au 27 juillet avec 3 sites principaux: le stade de Colombes, la piscine des Tourelles à la porte des Lilas et les régates au Havre.link
C'est un spectateur attentif et enthousiaste qui nous a raconté l'histoire de ces jeux. Deux livres sont sortis chez Grasset:  Le Paradis à l'Ombre des Épées et les Onze devant la Porte Dorée; puis réunis sous le nom Les Olympiques en février 1938, et chez  Gallimard sous couverture Paul Bonnet en 1954.


En fait ces ouvrages ont été écrits de 1921 à 1924 avant les jeux , contant des courses sur les stades que fréquentait Montherlant, mais pas celles des jeux. Les femmes n'étaient que  135 sur 3089 athlètes et en particulier l'athlétisme féminin ne fut introduit qu'en 1928, peut être l'ouvrage de Montherlant n'était il pas neutre dans le choix des épreuves fait en 1926. Parallèlement la Fédération sportive féminine internationale décide d’organiser les premiers jeux olympiques féminins le 20 août 1924, au stade Pershing dans le bois de Vincennes.
La course homme des britanniques fit l'objet d'une transfiguration au cinéma dans "Chariots of Fire""les chariots de feu" film de Hugh Hudson de 1981 avec la fameuse musique de Vangelis.


Montherlant a confié un exemplaire du tirage ordinaire des Onze à Mariette Lydis qui en a extrait quelques sujets pour ses illustrations. , mais la course à pied féminine a beaucoup impressionné Montherlant. Mariette Lydis a transcrit l'émotion dans son burin, l'ouvrage Le chant des Amazones fut en 1931 une réussite de l'édition.
Montherlant catégorisé auteur du sport, fut chargé dans la revue "Demain" de la couverture de l'actualité sportive.

C'est dans "mais aimons-nous ceux que nous aimons" Gallimard 1973, que Montherlant nous éclaire plus sincèrement sur la genèse des Olympiques. Inscrit lui même jusqu'en septembre 1924 à un club,  il suivait Dominique S. dans ses courses de haies P68: "Si je n'ai pas été le seul à transcender le sport, j'ai été le seul, par contre, à transcender le sport athlétique féminin. Ni à mon club, ni nulle part ailleurs, le sport athlétique féminin n'était pris au sérieux. Le public des réunions féminines était clairsemé; leur place dans les rubriques sportives était la dernière; de bons écrivains français ont été inspirés par le sport masculin: pas un seul par le sport féminin qui, compte tenu du sexe, peut présenter autant de réussites que celui pratiqué par l'homme.
En quoi les femmes sont inférieures, c'est dans leur imperméabilité à tout moralisme du sport. ..".
Dans son analyse des romans de Montherlant Michel Raimond, note (p33) aussi "Montherlant invente en partie un nouvel idéal féminin, ainsi qu'une conception nouvelle des rapports entre les garçons et les filles, les hommes et les femmes." "L'apport nouveau de l'athlétisme féminin, écrit-il, n'est pas technique. Il est esthétique et moral" La sportive est la femme naturelle, et elle est plus belle que la femme parée, déguisée, déformée, de la civilisation moderne.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de Dreamer
  • Le blog de Dreamer
  • : Mes recherches, mes collections, mes rencontres, et surtout la démarche à partir d'un rève: vivre des passions sans limite. Les pages comme les articles seront modifiées en fonction des nouvelles trouvailles. Les documents présentés et les textes, sont ma propriété et tout usage ou publication doit obtenir mon autorisation, à demander par contact. Copyright "WorldOfDream"
  • Contact

Profil

  • Dreamer
  • Collectionneur qui mène son enquête. Avec plein de surprises, de découvertes et de rencontres qui parfument l'existence.
  • Collectionneur qui mène son enquête. Avec plein de surprises, de découvertes et de rencontres qui parfument l'existence.

Recherche

Catégories