Mes recherches, mes collections, mes rencontres, surtout la démarche à partir d'un rêve: vivre des passions sans limite.
Les pages comme les articles seront modifiées en fonction des nouvelles trouvailles. Les documents présentés et les textes, sont ma propriété et tout usage ou publication doit obtenir mon autorisation, à demander par contact. Copyright "WorldOfDream" ou "Malydis" ......
Seuls les nom et adresse sur les commentaires et abonnés news sont conservés. Aucun usage différent n'est fait de ces données. 

Policies & Copyright
About Copyright:

The content of posts on this blog are the intellectual property of www.malydis.eu
You may not reprint any posts, in full or in substance, without the written permission of dreamer@malydis.eu. If you cite information or quote from this blog, please say it came from www.malydis.eu; a link to the original blog would be considerate, and helpful to your readers.
I am happy to share information, but please do not post my images without written permission. I try to respect the copyright of others, and, if you think I have violated your copyright, please contact me immediately and I will remove the image. "Contact":  dreamer@malydis.eu      If an image is labeled “Malydis”, I have taken that photograph.

Comment policy: Corrections and additions are welcome; please be courteous. This is a community of people with shared interests. I may edit a comment for spelling, punctuation,  or length, but I will try to be faithful to your intent.

MALYDIS

Mes recherches, mes collections, mes rencontres, surtout la démarche à partir d'un rêve: vivre des passions sans limite. Les pages comme les articles seront modifiées en fonction des nouvelles trouvailles. Les documents présentés et les textes, sont ma propriété et tout usage ou publication doit obtenir mon autorisation, à demander par contact. Copyright "WorldOfDream" ou "Malydis" ...... Seuls les nom et adresse sur les commentaires et abonnés news sont conservés. Aucun usage différent n'est fait de ces données. Policies & Copyright About Copyright: The content of posts on this blog are the intellectual property of www.malydis.eu You may not reprint any posts, in full or in substance, without the written permission of dreamer@malydis.eu. If you cite information or quote from this blog, please say it came from www.malydis.eu; a link to the original blog would be considerate, and helpful to your readers. I am happy to share information, but please do not post my images without written permission. I try to respect the copyright of others, and, if you think I have violated your copyright, please contact me immediately and I will remove the image. "Contact": dreamer@malydis.eu If an image is labeled “Malydis”, I have taken that photograph. Comment policy: Corrections and additions are welcome; please be courteous. This is a community of people with shared interests. I may edit a comment for spelling, punctuation, or length, but I will try to be faithful to your intent.

Collectionneur

com
Collectionneur

J’ai trouvé un volume d’Edmond Jaloux (je ne sais plus pourquoi il a rejoint ma bibliothèque, sûrement à cause de ses premiers articles sur Montherlant lorsqu'il était directeur de collection chez Grasset). 

Je le parcours :
Roman : L’ami des jeunes filles.   1926 J Ferenczi et fils

Le premier chapitre commence ainsi :

 

I Une collection qui n’ira pas au Louvre

 

Il y a des gens qui naissent collectionneurs ; la vie n’a de sens à leurs yeux que si elle leur permet d’acquérir le plus souvent possible le même objet. Le collectionneur est un être spécial ; c’est en quelque sorte le démocrate de la curiosité ; ce qu’il lui faut, c’est le nombre. Jamais on n’a vu un amateur pourchasser pendant toute son existence une pièce rare et magnifique et consacrer à l’acquérir une partie de sa fortune ; l’essentiel pour lui consiste à encombrer  sa demeure de toutes ses répliques.

Dick le Houelleur, lui aussi, était né collectionneur. Mais il ne recherchait ni les fauteuils Louis XV, ni les inrôs, ni les tableaux de Picasso ; ni les timbres-postes, ni les tuiles du temps des Ming, ni les bahuts renaissance, ni les murex, ni les papillons, ni les photographies d’actrices, ni les autographes d’empoisonneurs célèbres, rien, en un mot, de ce qui affole, inquiète et désorbite l’âme troublée de ces pauvres quêteurs d’absolu. Sa collection était plus subtile, plus délicate et plus secrète que celle de ces messieurs : il collectionnait les amitiés des jeunes filles.

C’était son but, sa vocation en ce monde.




Montherlant a t'il lu ce roman?  
Et ainsi prolongé la réflexion, en donnant son point de vue sur la question dans son roman
Les Jeunes Filles?

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dreamer 14/02/2018 08:28

Avec le recul, et l'obligation de réflexion à la suite de la lecture récente d'études sur Mariette, il faut distinguer le pur collectionneur du "Bibliophile". Ce dernier apporte une vision plus mercantile, spéculative sur l'accumulation d'œuvres livres, tableaux, en espérance de plus value. On s'aperçoit ainsi que certaines critiques des années 30 étaient aussi motivées par des "intérêts" liés à des éditeurs qui généralement étaient aussi éditeurs des revues et propriétaires ou sponsors de galeries.